ravencrest:

Christina Lindberg in “Thriller: A Cruel Picture”
via: media.screened.com

ravencrest:

Christina Lindberg in “Thriller: A Cruel Picture”

via: media.screened.com

Tags: gif

anna karina
PHOTOGRAPHIE
DIANE ARBUS
Mae West, circa 1965
Gelatin silver print, printed 1984 by Neil Selkirk.
14 1/2 x 14 3/8 in. (36.8 x 36.5 cm)
Stamped ‘A Diane Arbus photograph’, signed, titled, numbered 4/75 by Doon Arbus, Executor, in ink, copyright credit and reproduction limitation stamps on the verso.
Estimate $6,000 - 8,000  
SOLD FOR $10,000
Sacrée Mae! 
Elle détestait les portraits d’elle qu’avait réalisé Diane Arbus, trop “vrais” sans doute.
Elle avait même dit de la photographe: “Ne sait-elle pas que je connais du monde à Chicago qui pourrait l’empêcher de remarcher droit un jour?” 
Mais l’actrice dont l’opulente poitrine a servi de modèle à un gilet de sauvetage gonflable qui porte désormais son nom et dont les lèvres ont designé le sofa rouge de Dali savait aussi être une bonne copine: 
Sans préjugés, elle a vécu 40 d’amitié amoureuse avec son chauffeur et bodygard, l’ancien boxeur noir “Gorilla Jones”, de 14 ans son cadet! 
elle a résolu le problème de la ségrégation raciale à sa manière lorsque son concierge s’est mis en tête d’interdire l’entrée de son immeuble à son chéri. Elle a carrément racheté le building et les seules règles à respecter furent désormais les siennes. Et toc!
C’est à peu près à l’époque où fût prise cette photo qu’elle a décidé de faire du rock, maemie.. Et parce qu’elle n’avait peur de rien même pas du ridicule, elle a aussi repris les DOORS!  
:http://www.youtube.com/watch?v=RGNOwCzpq3E

PHOTOGRAPHIE

DIANE ARBUS

Mae West, circa 1965

Gelatin silver print, printed 1984 by Neil Selkirk.

14 1/2 x 14 3/8 in. (36.8 x 36.5 cm)

Stamped ‘A Diane Arbus photograph’, signed, titled, numbered 4/75 by Doon Arbus, Executor, in ink, copyright credit and reproduction limitation stamps on the verso.

Estimate $6,000 - 8,000  

SOLD FOR $10,000

Sacrée Mae!

Elle détestait les portraits d’elle qu’avait réalisé Diane Arbus, trop “vrais” sans doute.

Elle avait même dit de la photographe: “Ne sait-elle pas que je connais du monde à Chicago qui pourrait l’empêcher de remarcher droit un jour?”

Mais l’actrice dont l’opulente poitrine a servi de modèle à un gilet de sauvetage gonflable qui porte désormais son nom et dont les lèvres ont designé le sofa rouge de Dali savait aussi être une bonne copine:

Sans préjugés, elle a vécu 40 d’amitié amoureuse avec son chauffeur et bodygard, l’ancien boxeur noir “Gorilla Jones”, de 14 ans son cadet!

elle a résolu le problème de la ségrégation raciale à sa manière lorsque son concierge s’est mis en tête d’interdire l’entrée de son immeuble à son chéri. Elle a carrément racheté le building et les seules règles à respecter furent désormais les siennes. Et toc!

C’est à peu près à l’époque où fût prise cette photo qu’elle a décidé de faire du rock, maemie.. Et parce qu’elle n’avait peur de rien même pas du ridicule, elle a aussi repris les DOORS!  

:http://www.youtube.com/watch?v=RGNOwCzpq3E

Est-ce la tentation du vide ou le self-control que vise Vikentiy Nilin dans sa série “neighbours” qui est paraît-il une métaphore de la société russe?

ICÔNES:
J’ai revu “Complot de famille”, c’est un peu léger, comme un espuma de jus de cervelle…çà me donne envie de revoir les “Hitchcock présente”, c’est dire… Surtout celui où laurence harvey est éleveur de poulets et celui du train qui repasse toujours au même endroit !
Oh, mais je crois que je les confonds avec les épisodes de la “Twillight Zone” (Ah, celui avec la jolie fille qui se trouve laide parce qu’elle n’a pas un groin comme les autres)…

ICÔNES:

J’ai revu “Complot de famille”, c’est un peu léger, comme un espuma de jus de cervelle…çà me donne envie de revoir les “Hitchcock présente”, c’est dire… Surtout celui où laurence harvey est éleveur de poulets et celui du train qui repasse toujours au même endroit !

Oh, mais je crois que je les confonds avec les épisodes de la “Twillight Zone” (Ah, celui avec la jolie fille qui se trouve laide parce qu’elle n’a pas un groin comme les autres)…

GODDOG

Voici “GEORGES THE DOG”, le staff star de John Dolan, ex-TAULARD, ex-SDF, Streetartist exposé à la Howard griffin gallery de Shoreditch in LONDON: On a envie de l’embrasser mais de l’aveu même de son maître qu’il a contribué à sortir de la misère en se laissant docilement portraituré (20 livres le dessin), il appartient bien à cette race de chiens avec lesquels il faut avoir des yeux derrière la tête et une voix qui impose le respect: Georges s’avère étonnamment attendrissant et parfaitement loyal , à défaut d’être “royal” comme le baby né à Londres pendant l’été 2013…

SAMEDI: Jour des mariages…Guy Le Querrec . Agence Magnum.FRANCE. Brittany. Morbihan. Near Lorient. Outside a chapel before ceremony. Saturday 12 th, March, 1977.
La fille de dos qu’on prendrait volontiers pour une bouseuse qui se la joue Veronika Lake égarée dans le Far West breton n’est qu’une petite fille d’ 1,43m embrassée avec effusion par son “2ème papa” à peine plus grand qu’elle (1,51m, et même pas réformé!). Aucune ambiguïté là-dedans mais beaucoup d’émotion parce que je ne connaissais pas cette photo et que la petite fille , c’est moi!…

© Guy le Querrec. Magnum Agency

SAMEDI: Jour des mariages…
Guy Le Querrec . Agence Magnum.

FRANCE. Brittany. Morbihan. Near Lorient. Outside a chapel before ceremony. Saturday 12 th, March, 1977.


La fille de dos qu’on prendrait volontiers pour une bouseuse qui se la joue Veronika Lake égarée dans le Far West breton n’est qu’une petite fille d’ 1,43m embrassée avec effusion par son “2ème papa” à peine plus grand qu’elle (1,51m, et même pas réformé!). Aucune ambiguïté là-dedans mais beaucoup d’émotion parce que je ne connaissais pas cette photo et que la petite fille , c’est moi!…

© Guy le Querrec. Magnum Agency



« Jean-Pierre Léaud est un acteur antidocumentaire, même quand il dit bonjour, nous basculons dans la fiction, pour ne pas dire dans la science-fiction” François Truffaut. çà fait longtemps que je ne n’ai pas vu un film avec jean-pierre léaud…
« Jean-Pierre Léaud est un acteur antidocumentaire, même quand il dit bonjour, nous basculons dans la fiction, pour ne pas dire dans la science-fiction” François Truffaut. çà fait longtemps que je ne n’ai pas vu un film avec jean-pierre léaud…

PAS D’INQUIETUDE!

Photographies de Vincent de Chavanes.

"On échoue toujours à parler de ce qu’on aime." (Roland Barthes)
"On devrait s’interdire de parler de ce qu’on n’aime pas." (Gilles Deleuze) .

On parle de quoi alors?

Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ? 
Il est à moitié vide, c’est sûr, mais la vraie question c’est : de quoi est-il vide ?” Guy Maddin

Photos extraites de My Winnipeg film du canadien Guy Maddin (2007)

JUSTE UN DESSEIN


Nuage en pantalon#1 
©Tamina Beausoleil

"Une autre histoire de gants"…La composition de Tamina Beausoleil aurait pu conclure la série surréaliste avant l’heure “Phantasien über einen gefundenen Handschuh, der Dame, die ihn verlor, gewidmet” (Fantaisies sur un gant retrouvé, dédicacées à la dame qui l’a perdu) de Max Klinger, car l’itinéraire poétique du gant comme métaphore de la parade amoureuse a définitivement trouvé ici sa conclusion effrontée: La sphynge fuyante, transfuge symboliste “fin de siècle” qui obsède Klinger est devenue une séductrice entreprenante, à la sexualité exubérante et offensive. Et si les gants égarés gainent à nouveau d’un rouge “mauvais genre” ses mains délicates, c’est uniquement parce qu’elles se destinent à finir sans plus de minauderies dans le pantalon de “l’énamouré”…

JUSTE UN DESSEIN

Nuage en pantalon#1 

©Tamina Beausoleil

"Une autre histoire de gants"…La composition de Tamina Beausoleil aurait pu conclure la série surréaliste avant l’heure “Phantasien über einen gefundenen Handschuh, der Dame, die ihn verlor, gewidmet” (Fantaisies sur un gant retrouvé, dédicacées à la dame qui l’a perdu) de Max Klinger, car l’itinéraire poétique du gant comme métaphore de la parade amoureuse a définitivement trouvé ici sa conclusion effrontée: La sphynge fuyante, transfuge symboliste “fin de siècle” qui obsède Klinger est devenue une séductrice entreprenante, à la sexualité exubérante et offensive. Et si les gants égarés gainent à nouveau d’un rouge “mauvais genre” ses mains délicates, c’est uniquement parce qu’elles se destinent à finir sans plus de minauderies dans le pantalon de “l’énamouré”…En 1878, Klinger présente une suite de huit dessins à la plume dans le cadre de l'exposition permanente des artistes berlinois à l'Académie royale des arts de Berlin. Cette suite qui porte alors le titre de Phantasien über einen gefundenen Handschuh, der Dame, die ihn verlor, gewidmet (Fantaisies sur un gant retrouvé, dédicacées à la dame qui l'a perdu)

(Source : correspondance)

PHOTOGRAPHIE

Chris Dorley-Brown photographie les mutations urbaines de l’east end qu’il habite depuis 30 ans: Pendant longtemps, son point de vue clinique n’a pas toléré le parasitage des humains dont les bâtiments, les ateliers, les pavillons et les tours sont pourtant les ruches animées: Il attendait même patiemment le hors-champ pour déclencher. Depuis qu’un de ses amis lui a fait remarquer la déshumanisation maniaque de son archivage, il s’est mis à produire des photographies réinvesties par les passants dans une lumière qui souligne l’artificialité du dispositif…

OLD BEAUTIES
74 ANS CETTE ANNEE TOUS LES 2!!!!!!!!!
FRENCH CORRECTION VERSUS FRENCH CONNECTION:
Quelques mois seulement les séparent (et tant d’autres choses encore…) Incroyable, non?
Bien sûr, la comparaison entre le lutin de st Mandé et le Papet de Marseille est un peu facile, je vous l’accorde, puisque JP GOUDE sur ce cliché, a eu recours, lui,  au masking tape pour corriger les outrages de la nature…